Friedrich Wilhelm Murnau (1888-1931)

expressionnisme14-2.jpg

 

Friedrich Wilhelm Murnau, de son vrai nom Friedrich Wilhelm Plumpe, est un acteur, producteur, scénariste mais surtout réalisateur allemand né le 28 décembre 1888 à Bielefeld, dans l'actuelle province de Westphalie-Lippe.

Il est issu de la petite bourgeoisie allemande, son père, Heinrich, est drapier et sa mère, Ottilie, est enseignante. Il a deux frères, Bernhard et Robert, et deux demi-soeurs, Ida et Anna. La famille emménage à Kassel en 1892.

Murnau est intéressé très tôt par le domaine artistique.

Il étudie l'histoire et la philosophie de l'art à Heidelberg. Il part pour Berlin où il commence des études de philologie avant d'abandonner en 1911 afin de se consacrer au théâtre, sa famille qui ne comprend pas ce choix s'éloigne de lui, il change alors le nom de Plumpe en Murnau. A Berlin il joue des petits rôles dans des pièces, il débute comme acteur au "Grosses Schauspielhaus". Pendant quelques temps, il collabore avec Max Reinhardt, comme assistant et comédien. Il monte ensuite des spectacles d'avant-garde à Berlin, à Munich et à Vienne et reprend sa collaboration avec Reinhardt pour Le Miracle, dont il est également l'interprète. 

Au début de la guerre, en 1914, il est incorporé dans l'infanterie avant de s'engager dans l'aviation. Au lendemain de la défaite il se consacre de plus en plus au théâtre et devient metteur en scène.

En 1919 il commence le tournage de son premier film, Der Knabe Im Blau, puis enchaîne avec Satanas. Murnau s'impose très vite comme un grand réalisateur, ce que confirme le film Nosferatu en 1922. C'est un film fantastique librement inspiré du roman Dracula de Bram Stoker et qui est un parfait exemple de l'expressionnisme allemand. Le nouveau réalisateur a trouvé sa voie dans un cinéma dont le fantastique morbide répond au goût de son temps et de son pays.

En 1924 c'est un nouveau succès avec Le Dernier des Hommes (Der Letzte Mann) produit par la UFA, il devient mondialement reconnu et est projeté en avant première aux personnalités influentes du cinéma et de la presse.

En 1926, Tartuffe, puis Faust, marquent la fin de l'oeuvre allemande de Murnau.

Suite à cela, en 1927, William Fox demande à Murnau de venir aux Etats-Unis où, possédant un budget considérable, il tourne L'Aurore (Sunrise) qui est considéré comme son chef-d'oeuvre. Bien qu'il reçoit 3 Oscar, c'est un échec commercial.

Déçu par les exigences du public américain, il va en Polynésie pour tourner un nouveau film en 1931, Tabou (Tabu), mais sans financement il engage ses économies, la sonorisation et le montage endettent Murnau d'avantage.

Il meurt le 11 mars 1931 à l'hôpital de Santa Monica en Californie suite à un accident de la route alors qu'il se rendait à la présentation de Tabou. Ses cendres sont rapatrié à Berlin.